Présentation de Redmine

RedmineRedmine est considéré comme l’un des outils de gestion de projets collaboratifs Open Source parmi les plus aboutis. Il recouvre un ensemble de fonctionnalités dont un aperçu est donné ci-dessous, comme la gestion multi-projets, la gestion des demandes d’évolution et des bugs, la gestion et l’indexation des documentations techniques (PDF, Word, ou en Wiki), mais aussi la gestion des droits et des profils des différents intervenants. Il propose aussi une console de suivi de l’état d’avancement des projets, des tâches, des recettes… sous forme de diagramme de Gantt.

Redmine est une forge logicielle sous licence GPL. Ses principaux concurrents se nomment Trac, Retrospectiva, Django Projector ou encore InDefero. Notons que Jira ne trouve pas sa place ici, bien qu’il soit le concurrent le plus sérieux de Redmine, parce que Jira est sous Dual licence (l’utilisation commerciale nécessite une licence payante non-Open Source).
Redmine fait plus que se défendre face à ses concurrents et offre un ensemble de fonctionnalités :

  • Prise en charge de plusieurs projets ;
  • Contrôle d’accès avec un modèle flexible de rôles ;
  • Gestion avancée des tickets ;
  • Diagramme de Gantt et calendrier ;
  • Publication de news, documents et gestionnaire de fichiers ;
  • Notifications par emails et flux ATOM ;
  • Wiki et forums par projet ;
  • Outil de suivi du temps ;
  • Champs personnalisables pour les tickets, suivi de temps, projets et utilisateurs ;
  • Intégration avec plusieurs SCM : SVN, CVS, Git, Mercurial, Bazaar et Darcs ;
  • Création de tickets par email ;
  • Possibilité de se brancher sur de multiples annuaires LDAP pour l’authentification ;
  • Traduction dans 34 langues dont le français ;
  • Extensible grâce à ses greffons (comme Agile Dwarf ou Redmine Backlog pour les projets Agile)
  • Une communauté active et un ensemble d’outils connexes

Plus de détails est disponible sur le wiki du projet.

Un comparaison simple de ces outils se trouve sur le site de Wikipedia.

Notons que Redmine est notamment utilisé par la plate-forme nationale OpenData française data.gouv.fr et le CNRS.